CDF: St liguaire fait les gros titres dans la NR

Alexis Paquet et ses coéquipiers ont réalisé la belle opération de ce cinquième tour. – (Photo cor. NR, Henri Bonin)

SAINT LIGUAIRE EN PAIX
En éliminant La Souterraine (DHR) dans la Creuse (1-0), les Léogdariens (PH) ont réalisé un joli coup et sont en paix avec eux-mêmes.

Ludovic Guérineau le coach léodgarien nous confiait vendredi : « L’exploit est réalisable. Mais ça passe notamment par une bonne hygiène de vie jusqu’à dimanche. »

Ces propos lourds de sous-entendus ont donc été respectés à la lettre par l’ensemble de ses joueurs. Car d’exploit, il s’agit bien. Les contraintes et désavantages étaient au nombre de trois avant le coup d’envoi. Affronter une équipe hiérarchiquement supérieure, chez elle, et se coltiner 400 kilomètres aller-retour en minibus.

Une demi-heure à dix
Deux contraintes supplémentaires sont venues alourdir le tableau : l’état d’un terrain qui ne favorisait pas le beau jeu, marque de fabrique de Saint-Liguaire, et l’expulsion d’Alexis Giraudeau à trente minutes de la fin, contraignant ses coéquipiers à jouer à dix une demi-heure.
A ce moment-là, les coéquipiers de Valentin Paquet menaient 1-0. Encore fallait-il trouver les ressources nécessaires pour préserver cet avantage. « Produire du jeu, je sais qu’on sait faire, déclare Ludovic Guérineau. Mais se sortir les tripes comme les joueurs l’ont fait a été une très agréable surprise. Sans oublier la performance de haut niveau de notre gardien, Mathieu Royer. »
Car ce dernier, barré par le jeune Romain Lelaure cette saison, est aligné pour les matchs de coupe. « J’ai pris cette décision et ne la regrette pas », explique le coach. En écœurant les attaquants de La Souterraine, le grand « Math » a justifié la confiance de son entraîneur.
Reste maintenant à redescendre très vite de son nuage, même si on attend avec impatience le tirage au sort. « C’est sûr que maintenant, on aimerait recevoir un gros à la maison, sourit Ludovic Guérineau. Mais quel que soit le tirage, il faudra vite l’oublier pour se replonger dans le championnat dès dimanche, qui reste notre priorité. »
L’adversaire proposé, Ruelle, est toujours invaincu avec deux victoires et deux nuls. Pas le genre d’équipe qu’il faudra prendre à la légère. Mais un test grandeur nature pour les Léodgariens, en ce qui concerne la motivation et le mental. Une victoire validerait, s’il le fallait, le magnifique état d’esprit qui habite l’équipe cette saison.

Cor. NR : Bruno Ahime