Coupe De France : une chance mal saisie

Le Niortais Thomas Da Silva (à droite) possède de belles qualités techniques et s’intègre parfaitement dans le jeu en première intention des Léodgariens. – (Photo Cor. NR, Henri Bonin)


OL : 0 – Guéret (DH) : 2
Mi-temps : 0-0
Arbitre, M. Pmainchamp
Buts : Daillet (56e), Camara (68e)
Avertissement, à Saint-Liguaire, Bescher (12e).

Les équipes :
Saint-Liguaire : Royer, Madani, Fauvre, Blanchard, Bescher, V. Paquet (Y. Dissa, 49e), Bobineau, Da Silva, Thévenet, A. Paquet (Moinard, 81e), V. Nicole.
Non entrés : Mullot, Texier, Lelaure.
Entraîneur : Ludovic Guérineau.
Guéret : Bourrelly, Kuzmic, Daillet, Giraudon, Testier (Billot, 18e), Lemut, Mroivili, Davaillon (Lardy, 83e), Clément (Sidi Attibou, 81e), Clamont, Camara.
Entraîneur : Mickaël Bessaque.

Les Léodgariens auraient pu dicter un tout autre scénario si Da SILVA et NICOLE étaient parvenus au début à leurs fins. On reconnaît le bonheur au bruit qu’il fait en partant. Pour les Léodgariens, ce sera sous le strident coup de sifflet final que le miel d’une belle aventure de Coupe de France a subitement fondu. Et même si la barre était placée haut avec la venue de Creusois pensionnaires du milieu de tableau en DH, l’exploit restait toujours possible. Avec un peu d’imagination, il était même là, à portée de crampon, après un coup d’envoi donné par Pascal GASTIEN Pas sous le déluge, mais par un premier froid de canard.

Thomas Da SILVA sur le poteau

Mathieu ROYER, le portier niortais l’avait dit avant la rencontre : « Le premier quart d’heure sera très important. » Tellement essentiel que c’est là où Niort a mal saisi sa chance. Alors que les Guérétois abordaient timidement cette partie du sixième tour, Saint-Liguaire jouait crânement sa chance. Jeu virevoltant et technique à une touche parfois à vous donner le tournis.
Et dès la 9e minute, le tout jeune Thomas DA SILVA envoyait une frappe sur le poteau droit de BOURRELLY y qu’il aurait pu reprendre lui-même sans l’intervention de MROIVILI. Guéret savait maintenant avec qui il traitait malgré la différence de deux divisions, et la crainte pouvait même gagner les joueurs de BESSAQUE au double moment, avant la fin de la première demi-heure, où un but lui était refusé pour hors-jeu, l’autre pour une main.
Saint-Liguaire eut encore une occasion de jack pot : sur un centre de DA SILVA et une première reprise d’A. PAQUET, NICOLE hésita en se contentant d’une frappe molle (36e).
De façon symptomatique, les deux occasions guérétoises du début de la deuxième période furent elles immédiatement traduites en buts. Un, coup de tête de Daillet (56e, 0-1), deux échappées de CAMARA (68e, 0-2), qui trouvera ultérieurement la barre. Saint-Liguaire était assommé, et ne parviendra jamais à revenir dans son match. Physiquement, tactiquement, les léodgariens n’y étaient plus, l’objectif tant convoité ayant désormais pris la fuite. Quand les meilleurs plats passent d’entrée et qu’on n’ose pas se servir…

Ludovic GUERINEAU (entraîneur de Saint-Liguaire) : « Cette élimination, il faudra savoir la digérer, parce que nous sommes forcément déçus. On prend un but-casquette qui est suivi d’une deuxième réalisation trop rapide. Comment y croire après ? Si nous avions marqué en première période, alors, il y aurait forcément eu de l’euphorie dans le jeu, et la face du match aurait, je crois, été autre. Mais quand on se met dans la difficulté, alors, tout devient trop compliqué. »

Mickaël BESSAQUE (entraîneur de Guéret) : « Ce n’est pas une prestation aboutie, mais en Coupe de France, l’essentiel, c’est bien le résultat final. Je m’attendais à un peu plus de maîtrise de notre part, et encore heureux qu’en face, les Niortais n’ont pas le petit coup de pouce de la réussite en première période, parce qu’alors, on entrait dans un match-galère. On a pris cher parfois de ne proposer que du beau jeu tourné vers l’avant, alors parfois, comme aujourd’hui, on est un peu plus moches, mais l’essentiel est acquis… Cette partie-là, dans d’autres temps, on aurait pu la perdre… »

This article has 2 Comments

  1. Vous nous avez fait revivre notre arrivée à St Liguaire avec un bon parcours en coupe de france. Merci pour le beau spectacle que vous avez donné. Dommage que le résultat ne soit pas là, vous méritiez mieux.
    Félicitations aux joueurs et éducateurs.
    Les soleils qui seront toujours derrière vous.

Les commentaires sont fermés