Point de vue : Thierry Paquet

Chaque semaine, nous allons dresser le portrait d’une personnalité du club selon les évènements. Continuons avec Thierry Paquet, dit »Papaq », figure emblématique du club depuis maintenant trois décennies. Thierry nous donne son ressenti.

 

Depuis combien d’années es tu à Saint-Liguaire ? Quel est ton parcours de footballeur ?

« Je suis arrivé à Saint-Liguaire au début des années 80. J’ai commencé le football à l’ASPTT de Niort (voisin de Saint-Liguaire) à l’âge de six ans, pendant onze ans, puis je suis arrivé à l’OL. Le club était en PH et j’ai vécu les montées jusqu’en D4 à l’époque, qui est la CFA d’aujourd’hui. »

Aujourd’hui, tes deux fils (Alexis et Valentin) font partie de l’équipe première, c’est une vraie fierté pour toi j’imagine ?

« Tout à fait, je suis très heureux qu’ils jouent là, ensemble. C’est leur travail qui paye, et je suis très fier d’eux ! J’ai un petit regret par rapport à Alexis qui aurait pu partir il y a quelques années pour jouer au dessus, mais il a privilégié ses amis, ce que je peux comprendre. Un peu comme moi à l’époque, mais je suis extrêmement fier de mes enfants, ils ont compris les valeurs de ce club et c’est le principal. »

Tu as toujours eu cette âme d’éducateur pour les jeunes, c’est une passion ?

« Oui tout à fait, c’est Léopold Landreau qui m’a inculqué cela, et un peu plus tard, François Michaud . J’ai toujours aimé m’occuper des jeunes, pouvoir les voir évoluer. Avec mes gardiens aussi, je me suis beaucoup occupé des spécifiques gardiens, d’ailleurs voir aujourd’hui Romain Lelaure évolué en équipe première, alors que je l’ai eu tout petit, et après avoir fait plusieurs années au Chamois Niortais me rend très heureux. J’aime vraiment ça ! »

Penses-tu qu’il peut y avoir deux ou trois montées, pour les 50 ans du club ?

« Si ils sont tous sérieux, oui ! Jouer trop de choses à la fois peut s’avérer difficile, il faut que le club fasse les bons choix pour les années à venir. Les priorités sont à établir au sein des coachs et des éducateurs afin de ne pas se tromper. On peut également ne rien faire, stagner, alors il ne faut pas mettre la charrue avant les boeufs, et surtout, faire les choses dans le bon ordre. Tout reste possible, il faut rester réaliste. »

Le tournoi annuel de nos jeunes est important pour l’image du club ?

« Exactement ! Cette journée réunit beaucoup de monde, beaucoup de petits : il y a plein de sourire, plein de qualité, plein de bonheur et c’est là le principal. Il y a eu de belles années, avec de belles équipes comme Montpellier, Niort ou Libourne. Aujourd’hui, nous pouvons dire que nous avons vu, le jour de ce tournoi des joueurs comme Etienne Capoue qui évolue en Ligue 1 à Toulouse. Ce tournoi est également important financièrement, mais ça reste de plus en plus compliqué pour l’organiser, la concurrence est rude, et avec le nombre d’équipe que nous recevons, je ne te dis pas pour les lots (rire) ! Ce qui est agréable c’est de voir aussi que nos seniors, et nos jeunes participent le jour du tournoi afin qu’il se passe dans les meilleurs conditions. Malgré qu’ils pourraient encore faire plus. »

Ton prono pour la réception de Mouthiers dimanche à Saint-Liguaire ?

« La victoire et si on peut avec la manière, il faut un match sérieux. Allez, pour les buteurs je vais dire : Val Nicole, Ben Thevenet et sans chauvinisme aucun Alexis Paquet. Cette victoire serait essentiel pour la suite du championnat. »

 

Le plus de Thierry 

« Je tiens à souligner aussi que nos dirigeants font un travail remarquable, les joueurs sont très bien encadrés ! Ils faut vraiment, qu’ils se rendent compte du travail qui est fait en amont. Même si cette année, il est vrai qu’ils le rendent plutôt bien avec les résultats qu’ils nous ramènent chaque weekend. Il ne faut pas relâcher tous les effort déjà réalisés. 

Je tenais également à souligner, l’énorme année de Yaya Dissa. C’est un joueur superbe et important pour l’équipe, il fait grandir match après match certain de nos jeunes et c’est très appréciable. Il aide aussi Fabrice avec les U17, c’est un homme charmant. »

 

This article has 2 Comments

    1. Bonjour et merci pour les compliments , et je remercie les jeunes qui m’ont donné la force de continuer. Ils ont écouté les conseils qu’on leurs donnait et c’est très important pour les futurs arrivants.
      C’est ensemble qu’on y arrivera et on ne lâchera rien jusqu’à la fin de la saison.Merci

Les commentaires sont fermés