U17 : une revanche pour l’honneur

Chauray : 1 – OL : 2
Score à la mi-temps : 0-2
Buteurs : Lebeau, Mathé-Cathala.

Les U17 entraînés par Fabrice Parisy se déplaçaient ce Samedi pour la dernière fois de la saison et sur le terrain du Chauray FC. Les Chauraisiens étant leader de la poule et les Léodgariens seconds, ceux-ci ne peuvent espérer qu’égaler au nombre de points les Bleus de Chauray, auquel cas ces derniers seraient en ballotage très favorable ayant gagné le match aller par 5 buts à 1.  C’est donc cette sévère défaite à l’aller que les jeunes de l’OL veulent effacer avant tout pour remettre les points sur les i, et on sent toute cette détermination dès le coup d’envoi.

Une première mi-temps complète
Les Léodgariens font très bien tourner le ballon et se jouent à plusieurs reprises de leurs adversaires du jour. C’est ainsi qu’intervient l’ouverture du score après à peine 5 minutes de jeu : Lebeau trompe le gardien adverse et cela fait 0-1 en faveur des joueurs de l’OL. Les minutes qui suivent sont dans les mêmes tons et l’OL parvient à organiser des attaques placées et se créent diverses occasions dont certaines aurait pu être converties en but. Suite à un mouvement collectif, Bondoux hérite du ballon sur l’aile droite et centre pour Mathé-Cathala qui marque de la tête le but du 2-0.  La mi-temps intervient après une plaisante domination des visiteurs faisant preuve de beaucoup de motivation pour montrer que le match aller n’était qu’une erreur et l’on regrette seulement de n’avoir pu convertir quelques occasions qui auraient pu faire gonfler l’écart.

La domination persiste en seconde mi-temps
L’OL repart en seconde mi-temps avec les mêmes intentions qu’en première. Les Chauraisiens peinent toujours à se projeter sereinement vers l’avant et les rares fois où ils y parviennent, la solide défense Léodgarienne anéantit les actions. Les occasions des Rouges et Blancs pleuvent mais les visiteurs ne parviennent pas à tromper le gardien, frappant notamment à deux reprises les montants. C’est même Chauray qui va, sur un contre, réussir à réduire l’écart à 10 minutes du terme.  Le match se termine sur cette victoire 2-1 des Léodgariens et même si l’écart aurait pu être plus conséquent pour espérer récupérer l’avantage au goal-average particulier, on retient avec bonheur cette logique revanche.