D2 : Beaucoup de buts

Mauzé-sur-le-Mignon : 3 – OL : 4
Mi-temps : 1-2.
Arbitre : M. Poiron.
Buts : pour Mauzé, CSC (30e), Abadie (43e SP), Thomas (75e), Dupuis V. (85e) ; pour Niort-Saint-Liguaire, Tevenet (1e), Thin (70e), Moinard (75e).
LELAURE – HUT – VALTIERRA – MULLER – JAUZELON – CHATELIER – THEVENET – THIN – GARNAULT – DA SILVA – TROUVE – MOINARD – BASCOUL – SAINT MARTIN

Il ne fallait pas arriver en retard à Mauzé hier après midi, puisqu’au bout de 15 secondes, l’OL menait déjà 1-0, Julien THEVENET profitant d’une erreur défensive d’un défenseur adverse pour ouvrir le score. Sur un terrain calamiteux, les 2 équipes avaient beaucoup de mal à aligner 3 passes à suivre, et c’est à une longue séquence de ballons perdus à laquelle les spectateurs allaient assister. L’OL se créait tout de même plusieurs situations dangereuses notamment par Nathan GARNAULT mais n’arrivait pas à conclure. Le break allait cependant arriver sur un corner pour l’OL , un défenseur adverse propulsant le ballon au fond de son propre but. Mauzé allait cependant revenir au score juste avant la mi-temps sur un pénalty généreux mais qui permettait aux locaux de rester dans le match.

La seconde mi-temps était de la même teneur, les 2 équipes ayant beaucoup de mal à maitriser le ballon, et sur un dégagement difficile du portier léodgarien, Mauzé en profitait pour égaliser d’une superbe reprise de 35m sous la barre, bien aidé par le vent. L’OL allait immédiatement réagir, et suite à un bon débordement de Pierre MOINARD, Etienne THIN redonnait l’avantage à St Liguaire, et allait même reprendre 2 buts d’avance 5mn après, grâce à Pierre MOINARD encore lui, qui était récompensé de ses efforts. L’OL aurait pu alourdir le score par la suite, mais allait encore se mettre en difficulté tout seul en encaissant un but en fin de match sur un corner. Le score allait en rester là, au terme d’un match très terne et rendu très difficile par l’état du terrain. Félicitations aux joueurs pour leur comportement et l’envie d’aller chercher un succès chez un adversaire qui restait sur une bonne série et où il n’est jamais facile d’aller s’imposer.