CDF : Saint liguaire trop tardif

FOOT COUPE ST LIGUAIRESaint-Liguaire (DH) : 1 – La Rochelle (DH) : 2
Mi-temps : 0-2 Arbitre : Nathalie Le Breton
Buts : pour Saint-Liguaire, T Da Silva (70e) ; pour La Rochelle, Abdoul Diop (19e, 45e +1) Avertissements : à Saint-Liguaire, Morillon (44e), Parisy (86e) ; à La Rochelle, Temanfo (33e)

Les Niortais ont laissé passer leur chance, en ne commençant à jouer qu’en seconde période.

Pour autant, la qualification des Maritimes n’est pas illogique du tout. Cette formation jouera sans nul doute le haut de tableau en championnat. Un test grandeur nature pour les Niortais en fait, qui ne pouvaient rêver de meilleur étalonnage pour la suite de la saison. Le problème, c’est que les coéquipiers de Denis Bobineau ont mis un temps fou avant de rentrer dans la rencontre. Quand ce fut le cas, ils avaient déjà encaissé deux buts signés Abdoul Diop.

Le premier, était consécutif à un beau mouvement amorcé côté droit par Euxin, relayé par Thiburce et conclu par Abdoul Diop. Le second résultait d’une superbe remise de la tête de Thiburce à Abdoul Diop, suite à un coup franc de Crochemore (45e +1).
Entre ces deux réalisations, Saint-Liguaire avait montré le bout de son nez, notamment sur deux coups francs de Pereira (25e, 31e), ou encore sur cette frappe trop croisée de T Da Silva (32e). Le capitaine Bobineau n’aura pas plus de réussite quelques minutes plus tard. Globalement, les visiteurs s’étaient montrés plus dangereux. Témoin cette tête pas ajustée d’Euxin (21e) ou encore cette frappe en bout de course de Thiburce bloquée par Royer (28e).
Après la pause, on retrouvait enfin le vrai visage de Léodgariens, qui avaient laissé leurs complexes aux vestiaires. Bobineau sauvait d’abord de la tête sur sa ligne, une frappe enroulée de Thiburce qui s’était débarrassé de Royer (62e).
Sans cela, le retard à combler eût été trop grand. Mais lorsque Thomas Da Silva réduisait la marque de la tête, suite à un centre puissant de B Thévenet, la partie allait changer de physionomie. Saint-Liguaire poussait. B Thévenet mis sur orbite par son frère, se retrouvait seul devant Paul, mais préférait le lob à la frappe à ras de terre. Dommage (81e).
Puis un coup franc à la limite de la surface du revenant Valentin Paquet, ne sera pas cadré (90e). Le gardien Mathieu Royer montera bien sur l’ultime corner léodgarien. En vain. Saint-Liguaire est éliminé, mais aura sûrement beaucoup appris de cette confrontation.