DH : St liguaire aura tout tenté

Cozes : 2  – Saint-Liguaire : 1
Mi-temps : 1-1.
Arbitre : Marc Pion.
Buts : pour Cozes, Bordrie (17e), Ugur (52e) ; pour Saint-Liguaire, Nicole (20e).
Avertissements : à Cozes, Camara (84e) ; pour Saint-Liguaire, Robelet (76e), Arnault (86e).

Saint-Liguaire avait effectué le déplacement en terre cozillonne pour tenter de trouver un peu d’air au classement. Sa quête a donc échoué malgré une évidente bonne volonté et beaucoup de gnac. Durant le premier quart d’heure, Cozes se contente de défendre regroupé autour de Desvigne et Glénisson efficaces. Dans ce laps de temps, les visiteurs s’offrent la meilleure occasion de but en s’appuyant sur leur tour de contrôle, A. Paquet mais Coulaud est vigilant dans les buts Cozillons. Chaque récupération de ballons créé un danger pour les filets défendus par Royer, le portier adverse. Les Niortais répondent du tac au tac et jouent crânement leur chance. Sur un bon travail du milieu maritime, Benouedane s’échappe sur le côté. il est stoppé irrégulièrement dans sa progression. Bordrie se charge de placer le cuir et ajuste, d’une frappe laser, Royer, surpris (1-0, 17e). La réponse du berger à la bergère ne se fait pas attendre puisque trois minutes plus tard, Nicole dévie du bout d’un crampon un centre à ras de terre et expédie le cuir dans le but Cozillon (1-1, 20e). Chacune des deux formations va tenter sa chance et obtenir à tour de rôle des temps forts tout en maîtrisant bien ses temps faibles. Pourtant, les bonnes actions ne sont pas exploitées efficacement. De retour des vestiaires, Ugur, pour Cozes fait son apparition sur le pré. Immédiatement le ton monte pour les locaux, qui impriment un rythme plus élevé à la rencontre. A la 52e, l’attaquant Cozillon bien placé à l’angle des 16,50 m adresse une reprise de volée imparable, qui troue les filets visiteurs (2-1). Deux belles frappes consécutives confirment que Cozes vise la deuxième place au classement. La fin du match est rythmée par les accélérations Cozillonnes tandis que Saint-Liguaire tente le tout pour le tout, mais reste trop inefficace dans la conclusion. Les Niortais ont beaucoup tenté, tout en manquant de réalisme pour inquiéter des Cozillons en pleine bourre et bien décidés à rester sur la deuxième marche du podium.