DH : une entame catastrophique

Saint-Liguaire : 0 – La Rochelle : 4
Mi-temps : 0-2.
Arbitre : M. Deschamps.
Buts : Bolet (3e), Thiburce (12e), Delavaud (51e, 83e).

Dans une rencontre importantissime pour leur maintien, les Léodgariens ont donné le bâton pour se faire battre. Mais ont également manqué cruellement de concentration pour éviter de se donner des handicaps insurmontables. L’entame en elle-même a été catastrophique. Les locaux n’avaient encore pas touché la balle, que La Rochelle obtenait un coup franc. Audoin le tirait, Chassac déviait le ballon de la tête, et Bolet le reprenait victorieusement au second poteau. Un but signé du centre de formation des Chamois Niortais (3e) ! Mais ce n’était pas terminé. Sur un centre d’Euxin prolongé par Audoin, Thiburce s’arrachait et marquait en taclant. Mais percutait également le poteau et sortait sur blessure (12e). Avec deux buts à remonter, la tâche se compliquait sérieusement pour Saint-Liguaire. Pour autant, Métois et Bondoux de procuraient quelques situations. Sans grand danger pour la défense rochelaise. Au retour des vestiaires, de compliquée, la situation allait s’avérer insurmontable pour les Niortais. La faute à Delavaud, qui en arrivant seul devant Lelaure, le trompait d’une judicieuse pichenette (51e). Déjà quelque peu résignés et manquant de punch, les joueurs de Denis Lhuillier accusaient le coup. Certes, ils se créaient bien quelques opportunités, mais l’envie et la détermination n’y étaient pas. Et au contraire, ce sont les Maritimes qui allaient ajouter un quatrième but. Toujours par Delavaud. L’ex Chamois partait côté gauche, se réaxait, et déclenchait une frappe limpide qui terminait sa course dans la lucarne opposée. Avec cette défaite, Saint-Liguaire n’aura d’autres choix que de remporter au moins deux victoires sur les trois derniers matchs pour se maintenir !