DH : Dans la douleur

Saint-Liguaire : 1 – La Rochelle : 0
Mi-temps : 1-0. Arbitre : M. Mesnard.
But : T. Da Silva (21e).
Avertissements : à Saint-Liguaire, V. Paquet (48e, 71e), H. Ganry (67e) ; à La Rochelle, Chassac (45e). Expulsions : à Saint-Ligiaire, V. Paquet (71e) ; à La Rochelle, Chassac (82e).

Face à une équipe maritime rajeunie, et profondément remaniée par rapport à la saison dernière, les Léodgariens ont fait preuve de beaucoup de combativité. C’est ce que Denis Lhuillier avait demandé à ses joueurs, récompensés de leurs efforts.

En première mi-temps, la maîtrise sera côté rochelais. Mais les occasions léodgariennes. Un centre d’Alexis Paquet ne trouve pas preneur (16e). Mais sur la deuxième occasion, T. Da Silva, idéalement lancé par V. Paquet, s’emmènera le ballon du talon, avant de griller Florenceau pour réaliser un judicieux piqué, devançant la sortie de Barrier (21e).
Après cette ouverture du score, Barrier sortira un double arrêt face à deux tentatives simultanées d’A. Paquet puis Bondoux (30e). C’est dans le dernier quart d’heure que les Rochelais réagiront. Mais sur le judicieux pointu de Chassac (33e), et la frappe réaxée d’Audoin, Olivier Bodin se montrera intransigeant (35e). Tout comme sur ce centre d’Euxin qu’il interceptera avec brio (41e).
Au retour des vestiaires, les visiteurs se montreront les premiers dangereux. Et on se demande encore comment, à six mètres du but, Euxin n’arrivera pas à cadrer sa tête (53e) ! Le même Euxin, quelques instants plus tard, réalisera une reprise retournée qui obligera Bodin à sortir un bel arrêt.
Il ne faut pas minimiser l’importance du gardien niortais dans la performance de Saint-Liguaire, tant il a rassuré ses coéquipiers tout en se montrant un vrai leader. La dernière demi-heure allait être l’addition d’un nombre important de situations des deux côtés. Mais également d’un excès de nervosité, qui verra tour à tour les deux capitaines, V. Paquet et Chassac, se faire expulser par l’arbitre.
À dix contre dix, les deux équipes allaient tenter, et de faire le break pour les Niortais, et de d’égaliser pour les Rochelais. Mais bien que les situations seront légion, le score ne bougera plus. Saint-Liguaire est allé chercher sa première victoire avec ses tripes.

Denis Lhuillier (entraîneur de Saint-Liguaire) : « Bien que La Rochelle ait été fortement remaniée, il restait encore le traumatisme de la saison dernière où nous avions perdu deux fois contre eux. On a laissé passer beaucoup d’occasions, on prend un rouge. On a obtenu notre victoire dans la douleur. Mais ce sont quatre points qui nous permettent d’ouvrir notre compteur. On n’en a pas pris contre Poitiers, là on a été les chercher. Mais aujourd’hui, c’est déjà pas mal. On a encore pas mal d’absents, certains joueurs n’ont pas eu la même préparation, alors savourons et continuons à évoluer dans cet état d’esprit. »