CDF : victoire incontestable

Foot Sud (D2)  : 0 – Saint-Liguaire (DH) : 5
Mi-temps : 0-4.
Arbitre : M. Raybois.
Spectateurs : 80 environ.
Buts : Galas (9e, 10e), A. Paquet (14e, 37e), Sabourin (65e).
Avertissement : à Foot Sud, Huvelin (87e).
Foot Sud : Boireau, Girard, Schneider, Massuet, Souchu, Bonnin, Duquerroy, Huvelin, Baudiffier, Sicot, Tromas, Prée, Germanaud, Blanc, Ingrand.
Saint-Liguaire : Bodin, Giraudeau, Bascoul, Morillon, Parisy, A. Paquet, B. Thévenet, T. Da Silva, Gallas, Diaw, Royer, Sabourin, N’Gom, Nicole.

Tétanisée par l’enjeu, l’équipe de deuxième division de district n’a pas pu développer son jeu. Elle a laissé le voisin Deux-Sévrien dérouler sa tactique durant un premier quart d’heure décisif. Dès l’entame de match, les hommes de Lhuillier pressaient haut et fort des locaux passifs. Les « Bleu, Rouge et Orange » étaient retranchés dans leur moitié de terrain, mais la défense tenait bon. Boireau repoussait l’échéance en multipliant les arrêts (2e, 4e, 5e et 8e). Les pensionnaires de DH accéléraient alors le rythme. Galas crochetait et enroulait sa frappe mettant le cuir hors de portée de Boireau (9e). Dans la minute suivante, l’attaque deux-sévrienne doublait la mise sur une tête décroisée du même buteur (10e).

L’Entente aurait mérité de sauver l’honneur

Foot Sud ne baissait pas les bras pour autant. Les joueurs d’Andrault se battaient avec leurs armes, mais les cinq divisions d’écart se faisaient ressentir. La tour de contrôle, A. Paquet, qui distribuait le jeu, se retrouvait esseulé. Il ajustait le portier pour le troisième but (14e). La messe était dite, mais Foot Sud continuait de proposer un jeu agréable. Prenant l’initiative, les locaux manquaient cependant d’appuis dans les dernières passes pour se procurer de véritables occasions.
Alors que Thévenet se présentait seul dans la surface, après avoir passé deux défenseurs, Boireau se jetait sur le cuir avec autorité (29e). Cantonnés dans leur terrain, les locaux accusaient le coup. A. Paquet en profitait pour anéantir les derniers espoirs (0-4, 37e).
Les « Rouge et Blanc » repartaient à l’attaque des buts de Boireau. Ce dernier s’inclinait une cinquième et dernière fois, face à la précision de Sabourin (65e). Foot Sud proposait un jeu plus physique ensuite, lui permettant de se mettre en exergue dans les dernières minutes de jeu. Ingrand voyait le portier deux-sévrien légèrement avancé, mais sa frappe était trop enlevée (80e). Blanc se procurait la seule véritable occasion locale (83e), sa frappe enroulée obligeait le gardien à se détendre. Foot Sud aurait mérité de sauver l’honneur.

Denis Lhuillier (entraîneur de Saint-Liguaire) : « Oui, ce sont des tours où nous avons tout à perdre : cartons, blessés… En première mi-temps, nous avons travaillé, et marqué rapidement, pour nous mettre à l’abri. Dans ce genre de match, il faut être sérieux, respecter l’adversaire, c’est ce que nous avons fait. Maintenant, la coupe de France est quelque chose d’important pour le club, les joueurs. C’est toujours bien de passer plusieurs tours. Ce match nous a préparés à la réception de Chauvigny. »
Michel Andrault (entraîneur de Foot Sud) : « Ils ont montré ce qu’était une DH. Notre groupe est jeune, c’est un match que nous allons retenir. Nous avons encore beaucoup de travail à accomplir. Il y a eu des choses intéressantes, mais notre système est quelque peu archaïque et lent, mais je suis satisfait du travail effectué par les joueurs. »