R1 : Saint-Liguaire sans idées face à Châtellerault

Saint-Liguaire : 0 Châtellerault : 4
mi-temps : 0 – 2

Dès le coup d’envoi sifflé, les locaux étaient les premiers à ouvrir les hostilités, et une tête de Benoit Thévenet, consécutive à une touche longue de Bascoul, impressionnant dans cette spécialité, mourrait de peu hors de la cage de Guau (1re). Sur la relance, les Châtelleraudais très efficaces remontaient le terrain et un dédoublement permettait à Vergerolle de s’infiltrer plein axe avant de battre Bernard (2e). Les hommes de Denis Lhuillier, assez timides dans les intentions, s’en remettaient aux coups de pied arrêtés pour revenir au score. Sur leur seconde tentative, Parisy envoyait un missile des trente mètres repoussé par la transversale (20e).
Le jeu était animé et agréable, sans occasions notoires, et le coach visiteur opérait alors un changement de dispositif tactique pour doubler la mise. Ce changement d’animation allait offrir un mouvement de classe avec Arnould, à l’initiative et à la conclusion, relayé par Vergerolle puis Girard, qui permettait aux Viennois de doubler la mise (40e).
Botin pour les locaux répliquait en solo et progressait de 40 mètres avec deux contres favorables, mais sa dernière touche de balle permettait à Guau de s’interposer (42e). À la reprise, deux frappes sans convictions de N. Thevenet (46e), puis de T. Da Silva (58e) dénotaient les limites du jour du côté des locaux. Sur leur première incursion dans le camp niortais, les hommes de Rodolphe Levreau aggravaient encore la marque sur une nouvelle réalisation de Vergerolle, qui reprenait seul au second poteau un centre de Ndiaye. Le joueur avait tout loisir de contrôler tranquillement avant de glisser astucieusement le cuir au fond des filets (59e). Botin, meilleur léodgarien du jour, s’essayait à nouveau pour obliger enfin Guau à effectuer un arrêt digne de ce nom (68e). Le gardien châtelleraudais s’interposait à nouveau sur une frappe de V. Paquet monté aux avants postes (76e).
Chaque incursion adverse ou presque était convertie en but, et les visiteurs parachevaient le score grâce à Lebon qui marquait sur une déviation emprunte de génie de Kévin Vergerolle, très en vue (84e).
Une dernière tête d’Arnault était repoussée sur sa ligne par un défenseur adverse et confirmait l’inefficacité locale (90e +1).