Saint-Liguaire serre le point

Niort Saint-Liguaire – Châtellerault : 2-2 Malgré la qualité de l’adversaire, les Léodgariens ont réalisé un excellent match pour récolter un bon point.

Recevoir l’épouvantail de la poule en hors-d’œuvre de ce championnat de R1, n’était a priori pas un cadeau pour les joueurs de Samuel Michel. Mais au final, les Léodgariens ont tenu la dragée haute aux Châtelleraudais, se permettant de mener par deux fois au score, pour finalement partager les points. Ce qui peut être considéré à juste titre comme une belle performance.
La partie débute, malgré une chaleur étouffante, sur un rythme élevé. Et ce sont les visiteurs qui se créent la première occasion. Par une tête de l’ex-Thouarsais Louves, détournée par une manchette de Blancheton (10e). Saint-Liguaire répond par une frappe trop croisée d’Alexis Paquet (13e).
Le match ne baisse pas en intensité, et Châtellerault va se procurer deux situations par leur leader d’attaque, Vergerolle. D’abord par un centre à ras de terre intercepté par Blancheton (30e), puis par une tête merveilleusement claquée par le gardien niortas (34e).
La différence se nomme Vergerolle

On se dirigeait tranquillement vers ce score de parité à la pause, quand A. Paquet, d’une reprise du pointu en demi volée, trouve le montant (43e). Avant que Botin, d’un centre tir lobé venu d’ailleurs, ne batte Cuau (1-0, 44e). Au retour des vestiaires, ce sont les Léodgariens qui repartent le mieux. Mais sur une longue balle par dessus la défense, c’est l’inévitable Vergerolle qui égalise d’une frappe croisée (1-1, 68e). Qu’à cela ne tienne. Sur un coup franc de V. Paquet au second poteau dans la boîte, la remise de la tête de son frère parvenait à Arnault, qui, pourtant à terre, redonnait l’avantage aux siens d’un ciseau acrobatique (2-1, 74e) ! Magnifique. Mais on l’a dit, Châtellerault possède un joueur capable de faire la différence à tout moment, Vergerolle. C’est lui qui, suite à un débordement côté gauche, adressait un centre devant le but que Sagim, fraîchement rentré, reprenait victorieusement à bout portant, laissant les deux équipes dos à dos (2-2, 82e).
la réaction
Samuel Michel (Saint-Liguaire) : « Je pense que vu la physionomie de la partie, le match nul est logique. Le seul petit regret, c’est qu’on a mené deux fois, mais face à cette très belle équipe de Châtellerault, on neva pas faire la fine bouche. On s’est montrés généreux, courageux, on a produit du jeu, mais pas encore assez à mon goût. Au final, je suis satisfait et du résultat et du contenu. »

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.