R1: Saint-Liguaire s’est trop relâché

Saint-Liguaire a loupé un pénalty à la 88e minute qui aurait permis aux Deux-Sévriens d’égaliser.

Limoges – Niort Saint-Liguaire : 3-2 Les Deux-Sévriens se sont inclinés en toute fin de rencontre après avoir mené deux buts à rien et loupé deux penalties.

Alors qu’ils menaient 2-0 à la pause, les Léodgariens ont déjoué après le repos, permettant aux Limougeauds de revenir dans la rencontre et de s’imposer dans les dernières minutes de la partie (3-2), hier après-midi. Qui plus est, les Deux-Sévriens ont raté deux penalties.
C’est un match au scénario fou qui s’est déroulé hier au stade Saint-Lazare. Les joueurs de Samuel Michel, qui s’étaient mis dans les meilleures dispositions dans le premier acte, n’ont pas été en mesure de s’offrir un précieux succès à l’extérieur.
Saint-Liguaire ratait une première grosse occasion en envoyant un penalty au-dessus du but d’Hendrick Cornet. Mais les Niortais se rattrapaient bien en inscrivant deux buts (29e, 42e) face à une équipe de Limoges complètement apathique et hors-sujet. D’abord par Alexis Paquet puis par Sivadier.
Saint-Liguaire coule en seconde période
Au retour des vestiaires, la réserve du LFC, sans être flamboyante, transformait un penalty (50e) par Zoumboi et revenait dans le match. Les locaux poussaient, malgré un jeu brouillon, face cette fois à une équipe niortaise méconnaissable qui s’est vue « trop belle », selon les mots de son entraîneur. Un manque de concentration frappant, au vu du scénario de la première période. Niort ne faisait plus les efforts, dans le replacement ou même dans le pressing et laissait le champ libre aux Limougeauds qui n’en demandaient pas tant.
Le LFC inscrivait un deuxième but sur une frappe contrée de Bezaouch. Tandis que Niort se montrait dangereux seulement sur des phases arrêtées, les hommes de Fabrice Vaillant enfonçaient le clou sur une action enfin bien construite conclue par Sourioux (86’). Au terme d’une fin de match confuse et houleuse, les Léodgariens rataient un nouveau penalty (88’), cette fois arrêté par Cornet, sans aucun doute homme du match hier.
à chaud Samuel Michel (entraîneur de Saint-Liguaire) : « C’est une énorme déception. Nous avons maîtrisé la première mi-temps et nous avons arrêté de jouer en deuxième. On a moins fait les efforts, on n’a pas respecté le club, on ne s’est pas respecté, on a été nul. »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.