R1: Saint-Liguaire n’a rien montré

Niort Saint-Liguaire – La Rochelle, 0 – 1 Au terme d’une rencontre où ils n’auront rien fait, les Léogdariens se sont logiquement inclinés à domicile. 

Sans réel enjeu pour l’un, primordial pour l’autre, cette avant-dernière journée de championnat entre Saint-Liguaire et La Rochelle a débouché sur un match pauvre en occasions, où l’intensité des contacts aura pris le dessus sur le jeu en lui-même. La donne était simple pour les visiteurs. S’ils l’emportaient, le maintien était en poche. Et les joueurs d’Eric Nicole avaient visiblement compris le message. Débarqués en Deux-Sèvres avec cet unique objectif en tête, les Rochelais ont cassé le rythme pendant toute la partie, jusqu’au moment où ils ont réussi à faire déjouer leurs adversaires. Sans réaction, les Niortais sont, eux, passés à côté de leur partie. « Quand on ne met pas les ingrédients qu’il faut, bien évidemment que l’on s’incline, déclarait Samuel Michel à l’issue des 90 minutes. L’excuse des joueurs absents ne tient pas debout. Ceux qui étaient titularisés n’en n’ont pas fait assez. »
Seulement trois tirs dans le match Un manque d’idées dans le jeu pour Saint-Liguaire, qui a néanmoins tenu le ballon durant une bonne partie du match. Mais trop de déchet technique, trop de pertes de balles, et un mouvement collectif basé sur des passes horizontales pas vraiment dangereuses pour leur adversaire. La plus grosse (et unique) occasion des locaux arrivait à la 81e minute, quand Adompai trouvait la barre d’une lourde frappe du pied droit. Ni avant, ni après, les hommes de Samuel Michel ne se sont montrés assez inspirés pour aller inquiéter l’arrière-garde rochelaise.
De leur côté, les Maritimes se contentaient de bien défendre, et de tenter leur chance en contre. Une tactique qui allait finir par payer, à la 57e minute, quand Mamadou Mountanga réussissait un splendide grand pont sur son aile gauche, avant de centrer en retrait dans la surface. À la réception, Corentin Simon, le latéral niortais, qui poussait le cuir dans son propre but. Les visiteurs prenaient alors l’avantage, après s’être créé deux occasions franches en première période.

La fin de partie était sans réel intérêt, si ce n’est pour l’ambiance, rugueuse, autant sur la pelouse qu’en dehors. Mais La Rochelle avait réussi son coup, et Niort, trop tendre, rentrait au vestiaire à peine essoufflé. « On a joué un quart d’heure dans le match. Quand on a pris le but. On ne s’est rien créé comme opportunité, et cela aurait été bien payé d’arracher le nul. On est tombés sur une belle petite équipe de La Rochelle, qui mérite son maintien », soufflait Samuel Michel, fair-play.
Les Léogdariens devront enfiler le short encore une fois, la semaine prochaine, afin d’aller terminer leur saison chez le leader châtelleraudais.

la fiche

Niort Saint-Liguaire : 0
La Rochelle : 1
Mi-temps : 0-0.
Arbitre : M. Boudin, assisté de MM. Ribeiro et Bernard.
Spectateurs : 100.
Buts : pour La Rochelle, Simon (csc, 57e).
Saint-Liguaire : Blancheton, Smodis, Simon, Bascoul, Morillon, Parisy, Sivadier, El Nounou, Hut, Soleilhavoup, Michel.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.